Comment faire ses propres semences paysannes ?

Comment faire ses propres semences paysannes ?

Avant, les graines de fruits, fleurs et légumes se transmettent de génération en génération. Ces dernières promettent une récolte intéressante qui satisferait amplement les besoins d’une famille.

Aujourd’hui, il est devenu rare de dénicher des semences transmises de proche en proche. Les jardiniers actuels doivent faire un achat pour bénéficier d’un semis adéquat. Ils doivent ainsi rejoindre des magasins spécialisés, des jardineries ou des sites de vente en ligne. Par contre, cette méthode est souvent décevante. Pourquoi ? Puisque les graines achetées peuvent ne pas correspondre aux conditions et caractéristiques du terroir.

Face à cela, certains jardiniers et cultivateurs ont eu l’idée de produire leurs propres graines biologiques. Si une telle idée vous tente aussi, tâchez de prendre en considération le guide suivant. Il vous permettra de comprendre comment faire ses propres semences paysannes. Mais, avant cela, l’article vous aidera également à découvrir les bonnes raisons de produire ses graines soi-même.

Produire ses propres semences paysannes : pourquoi au juste ?

De nos jours, il est possible de produire ses propres graines pour une conservation de variétés. C’est un excellent choix regorgeant d’une panoplie d’avantages.

Une solution très économique

Faire ses propres graines est vivement conseillé pour tous ceux qui œuvrent dans le jardinage et l’agriculture potagère. Il s‘agit d’une technique maline permettant de réaliser une économie véritable. En effet, vous n’avez plus besoin de faire un achat de semences bios chaque année. Vous pouvez ainsi récolter le même rendement vu que la variété ne change pas. En plus, vous bénéficiez d’un produit issu de votre production ou agri bio. Un gage de qualité sur toutes les récoltes à venir.

Vous pouvez ainsi replanter vos graines sélectionnées tant que vous le voulez.

Un choix productif

La production de semences biologiques dans son propre potager est tout simplement bénéfique. Certes, vous récoltez sur vos lieux de culture. Vous obtenez de bons rendements par vos semences qui sont en adéquation avec les conditions de votre sol et le climat de votre région. Ce qui implique des plantes performantes, appropriées à votre domaine.

Une pratique familiale intéressante

Faire ses graines dans son verger même est une pratique qui peut impacter sur votre relation en famille. En effet, tous les membres de la famille peuvent participer à la production de semences biologiques de :

  • tomates
  • Courges
  • Pois
  • Carottes
  • Radis
  • Choux
  • Poireau
  • aubergine

C’est une occasion de les apprendre à faire du semis avec les semences paysannes. Il en est de même pour l’entretien, la récolte et la technique de stockage de graines. Une manière également d’impliquer toute la famille dans le jardinage. De là, tout le monde peut devenir plus lié et plus intéressé par le cycle de vie de la nature.

Un moyen de s’unir avec la nature

En produisant vos propres semences paysannes, vous améliorez votre relation avec l’écosystème. C’est un bon moyen de vivre en harmonie avec la nature. Vous aurez le temps de profiter de sa véritable beauté et de ses miracles en faisant vos semis.

Les étapes pour produire des semences biologiques de qualité

Les étapes pour produire des semences biologiques de qualité

Si produire vos propres semences de ferme vous intéresse, misez sur l’utilisation des graines de qualité. Favorisez la production de semences adaptées à votre contexte pédoclimatique. Puis, débutez par une production minime pour tester les résultats. Les détails dans les paragraphes ci-après.

Sélectionner des graines de qualité supérieure

Pour produire des graines dans son potager, il est primordial de miser sur des graines de qualité optimale. C’est d’ailleurs en fonction de la qualité de ces dernières que votre culture va réussir ou non. L’avenir de toutes vos récoltes en dépend amplement aussi.

Il s’avère ainsi nécessaire d’être soigneusement sélectif dans le choix de ses semences. Dans ce cas, vous avez un embarras de solutions à votre disposition.

Choisir les graines de son entourage

Privilégiez le semis des graines issues de votre terroir même pour débuter votre production de semences. Si vous avez des voisins jardiniers, demandez des graines chez eux. C’est une manière de se procurer des variétés idéales dans votre zone d’implantation. Des graines avec une faculté germinative.

C’est le moyen d’avoir un lot de semences locales et une multiplication de grains.

Visiter des lieux d’échanges de semences bios

Il s’avère utile de se rendre dans des événements divers pour des échanges de semences. Favorisez les événements qui se déroulent dans votre région même. Comme ça, vous bénéficiez des variétés et espèces locales et anciennes. Une bonne idée d’avoir de premiers semis qualitatifs.

Une telle occasion vous permet aussi de vous échanger avec d’autres passionnés du jardinage. Vous améliorez vos connaissances et vous en tirez des astuces précieuses si vous demeurez communicatif. Durant cela, il est aussi possible de rencontrer des producteurs de semences qualifiés. C’est le cas des semenciers de la ville. Ils constituent de bonnes adresses pour la sélection des meilleures semences.

Consulter des sites de vente de semences

Maintenant, nombreux sont les sites de vente de semences sur la toile. Vous pouvez décortiquer leur catalogue et trouver des semences traditionnelles, résistantes et fertiles.

Pour mieux vous guider, voici quelques exemples des sites les plus réputés dans la commercialisation de semences de variété agricole.

  • Le site de l’association kokopelli
  • Le site de l’entreprise La Bonne Graine
  • Le site du grainetier La ferme de Sainte Marthe

Quoi qu’il en soit, il faut savoir que les graines de même variété peuvent avoir une qualité distincte. Cette différence relève du fait qu’elles ont été produites par des semenciers différents. Ces derniers qui ont chacun leur technique et notamment leur lieu de production. Dans ce cas, les semences ne sont pas similaires, dû par la non-ressemblance de ses :

  • années de production
  • contextes de production
  • qualité de production
  • Acheter des graines à distance pour faciliter votre vie. Profitez d’un stock de semences illimité sur des sites de vente.

Faire ses graines en fonction des contextes du lieu

Après avoir choisi des semences de qualité, pensez à identifier celles qui s’adaptent à votre lieu de production. Dans le jardin ou dans les grandes cultures. Le but étant de disposer des semences qui poussent bien dans votre sol .

Afin de connaître les semences reproductibles les plus appropriées, il faut produire à plusieurs reprises. Certes, un seul essai ne suffira pas à distinguer les graines idéales pour vos conditions climatiques et à votre type de sol. Il faut donc être patient dans la production de ses propres semences. Cette répétition d’opérations garantit l’obtention des semences qualitatives et robustes.

Produire une petite quantité d’abord

Au tout début, ne vous précipitez pas à produire une tonne de semences paysannes et de plantes. Comme mentionné précédemment, la production de graines demande du temps. Dans ce cas, pour être certain d’avoir de bonnes graines, avancez doucement, mais sûrement.

Commencez à faire des graines de quantité moindre dans votre jardin. C’est en constatant de bons résultats qu’il faut augmenter la quantité. De là, vous assurez la réussite de l’ensemble de votre conception de semences biologiques sur votre terre de potager.

En cas d’échec, optez pour de nouvelles variétés.

Se former

Enfin, il peut être possible de se former avant de procéder à la production de ses propres graines. D’ailleurs, il faut un minimum de connaissance pour pouvoir réussir des graines purement biologiques.

  • La solution la plus pratique est de suivre une formation avec les associations ou groupement des semenciers. Or encore après d’un réseau semences paysannes. Ne vous inquiétez pas, cela ne prendra pas beaucoup de votre temps. Quelques jours suffisent pour apprendre les bases de la production de graines et semences.
  • Une autre manière de se perfectionner est aussi de suivre des cours en ligne. Des sites spécialisés proposent une formation basique. C’est utile pour comprendre les bonnes méthodes favorisant des plants vigoureux et performants que résistants. Les cours concernent la production de semences de fruits et légumes ou d’espèces potagères.
  • Enfin, des vidéos simples et compréhensibles sont aussi disponibles sur tous les réseaux sociaux. Prenez le temps de les visualiser afin d’avoir une idée sur la production de ses propres graines certifiées bio. Vous pouvez les télécharger pour une assimilation plus appropriée au cours de l’avancement de votre projet.

Par conséquent, faire ses propres graines bios non traitées est envisageable pour tous les jardiniers amateurs. C’est même un choix préconisé pour assurer un bon rendement dans la suite des générations à venir.

Pour ce faire, vous devez suivre les conseils évoqués ci-dessus. C’est la base du succès de votre production de graines bios dans votre lieu. Ainsi, préférez des semences de bonne qualité pour un bon début. Misez également sur des essais de nombreux types de graines. L’idée est d’obtenir les semences correspondantes parfaitement à votre contexte des lieux. Puis, commencez par une production minime pour augmenter petit à petit. À la fin, vous pouvez vous former auprès des techniciens pour plus de compétences.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *