Comment et quand faire ses semis avec des semences paysannes ?

Comment et quand faire ses semis avec des semences paysannes ?

Les semences paysannes sont des graines renouvelées par multiplication successive en pollinisation libre ou en sélection massale. Cette opération se déroule sans aucune auto-fécondation forcée sur de multiples générations. Ce sont des semences reproductibles par semis, chaque année.

Les semences paysannes sont des variétés anciennes bio. Certes, il est possible de s’en procurer par de nombreux sites de vente en ligne. Il est également faisable de faire des échanges de semences avec vos voisins. Or, pour des semences plus sûres et plus performantes, produire soi-même ses graines est la meilleure solution.

Le fait de semer des graines dans son jardin ou dans son potager ne peut être improvisé. Il s’avère essentiel de suivre des étapes précises, importantes les unes comme les autres.

Le taux de germination des graines paysannes et la croissance des plantes dépendent essentiellement de la qualité du semis. D’où l’intérêt d’assurer cette phase de la plantation de fruits, fleurs et légumes. Afin de ne pas commettre d’erreurs lors de vos cultures, prenez en considération les démarches détaillées dans l’article suivant. Vous y découvrez comment, mais aussi en quelle période de l’année faire ses semis avec des semences paysannes.

La méthode idéale pour faire un semis avec des semences paysannes

Faire un semis avec des semences paysannes requiert l’adoption d’une technique appropriée. Tous les jardiniers passionnés doivent respecter une étape exacte pour arriver à élever des plants de qualité. C’est une technique de l’agriculture biologique respectant la biodiversité.

Choix de l’environnement et du substrat

Avant toute chose, il s’avère fondamental d’avoir un environnement idéal pour semer ses graines paysannes. En d’autres termes, assurer un milieu favorable pour la germination et la croissance des graines. On note essentiellement,

  • Une bonne humidité
  • Une lumière suffisante
  • Une chaleur adéquate

Certes, le semis est faisable directement sur votre terre de culture ou de jardin. Pourtant, pour garantir la qualité des semences, il vaut mieux semer en intérieur d’abord. Pour ce faire, favorisez un semis dans des petits pots ou des petits bocaux.

Une fois que vous avez un environnement approprié bien prêt, passez au choix du substrat. Dans ce cas, utilisez de la terre ou du terreau. Ce dernier doit être bien riche en nutriment, mais pas trop non plus. S’il vient de la terre directe, assurez-vous qu’il ne contient aucune substance chimique. Pour l’engrais, il vous faut du fumier ou du compost.

Le substrat tient un rôle important dans la faculté germinative des graines. Il faut ainsi privilégier un terreau biologique.

Le semis des graines

Le semis des graines

D’abord, il faut acheter les semences paysannes chez des sites de vente de semences spécialisés comme La Ferme de Sainte Marthe. Décortiquez son catalogue officiel en ligne pour dénicher des semences certifiées. Par de simples clics, vous trouverez des graines d’oignon, de salade ou de courgette.

Pour le semis des semences biologiques proprement dit, voici les bons gestes à adopter :

  • Faire un petit trou à l’aide d’un bâtonnet ou d’un crayon. Le trou doit avoir avec une dimension d’environ trois fois du calibre de la semence
  • Ajouter une à trois graines dans le trou préalablement effectué pour garantir une germination. Pour ce faire, assurez une profondeur appropriée à la taille de la graine.
  • Remplir le trou à la main
  • Assurer un meilleur tassement de la terre
  • Arroser le tout à l’aide d’un arrosoir ou un jet d’eau

Vu qu’il s’agit d’une semence biologique, il n’est pas nécessaire d’enrober les graines par des fongicides. Il est inutile de les traiter par des produits chimiques. Il faut des semences non traitées.

La germination et la croissance des plants paysans

Une fois le semis achevé, surveillez vos graines de près. En effet, la fin du semis est synonyme de début de l’aventure. C’est le moment où tout commence. Les graines vont passer à la phase de germination pour ensuite croître.

Dans ce cas, il s’avère crucial de réaliser un arrosage régulier sans noyer les graines. L’eau permettra d’accélérer la pousse de ces derrières, juste après quelques jours.

Si des plantules se démarquent des autres, il faut faire un éclaircissage. L’idée étant d’enlever les plants moins robustes et de laisser les plus performants pousser. Comme ça, vous bénéficiez d’un semis plus favorable. De plus, les plantules qui y restent peuvent profiter amplement des différentes conditions de développement ainsi que les nutriments du substrat.

Après l’éclaircissage, poursuivez l’arrosage. Il faut également s’assurer que toutes les conditions nécessaires à la croissance sont toutes réunies. Il s’agit de la chaleur, de la lumière et de l’humidité.

Faire son propre semis avec des semences biologiques demande un substrat totalement naturel. Ensuite, il est primordial de bannir toutes sortes de traitements chimiques impliquant des substances toxiques.

Semer des semences n’est pas du tout difficile. Vous n’avez même pas besoin de disposer d’une énorme expérience en jardinage.

Les moments propices pour faire un semis avec des semences paysannes

En général, chaque jardinier peut faire son semis en n’importe quelle période de l’année. Toutes les saisons peuvent donc être favorables pour avoir des graines biologiques de meilleure qualité.

En effet, pour avoir un beau jardin bio, vous pouvez choisir entre l’été, l’automne, le printemps et l’hiver. D’ailleurs, à chaque saison, vous avez le droit de faire quelque chose dans votre verger. Dans ce cas, un jardinier passionné se doit d’adopter un calendrier pour son propre potager. Il s’agit d’harmoniser :

  • La date de semis
  • La fréquence de repiquage
  • Le moment de la récolte
  • Le ressemis

En adoptant un bon calendrier potager, vous arriverez à bénéficier de belles récoltes. Il est obligatoire d’assurer une bonne méthode de travail vu que ce sont de mêmes opérations que se répètent.

Pour les différentes tâches comme le désherbage, il est interdit d’employer des produits phytosanitaires. C’est la garantie de l’obtention des semences biologiques.

Même si le semis avec des semences bio est faisable en toute saison, il existe quand même deux principales périodes à favoriser. Il s’agit de l’automne et du printemps.

En automne

De nombreux jardiniers préfèrent faire leur semis biologique en automne. C’est un moment privilégié pour les graines sollicitant une stratification à froid.

L’automne est une saison convenable pour semer des graines paysannes. Un moment privilégié pour tous les adeptes du jardinage. C’est la période de l’année où les jours sont réduits et les soirées sont plus fraîches. Il est à noter que ce sont les plantes médicinales et aromatiques qui sont les plus adaptées en automne.

Au printemps

La période la plus prisée par les jardiniers pour le semis est le printemps. Cela concerne les semis des plantes vivaces, des annuelles et presque la majorité des espèces potagères. Ceux qui débutent dans la production de ses propres semences paysannes choisissent cette saison.

Astuces concernant la conservation des graines paysannes pour le semis

Pour la récolte des graines semées, des démarches sont à honorer en fonction de l’espèce et de la variété. Sélectionnez les plantes les plus performantes issues des semences paysannes. Il s’agit des plantes remarquables par ses fruits, son goût, sa résistance aux maladies. Récoltez les plantes avec de beaux fruits ou légumes quand elles sont sur le pour de tomber.

Après cela, passez à la conservation des graines pour ses semis. Plus exactement des graines de fruits ou légumes robustes et résistantes. Pour la conservation à proprement parler, voici ce que vous devez faire :

  • Cueillir les graines
  • Nettoyer les graines
  • Les sécher dans un cadre sec éloigné de la lumière
  • Faire un tri et retirer les impuretés
  • Glisser les graines dans une enveloppe et les mettre au réfrigérateur

Le mode de récolte des graines paysannes pour le semis peut varier d’une espèce à une autre. Il en est de même pour leur mode et leur durée de conservation pour le prochain semis. Ainsi, chaque plante a ses caractéristiques : les tomates, les aubergines, les concombres, les laitues, les céréales, les haricots.

Enfin, le semis avec des semences paysannes est une technique facile. Tous les jardiniers peuvent bien le faire dans leur propre potager ou verger. Il suffit uniquement d’assurer un environnement fiable pour la germination des graines. Il faut également un substrat bio et une profondeur appropriée à la taille des graines.

Pour le semis des graines biologiques, le mieux est de choisir entre le printemps et l’automne. Quoi qu’il en soit, sachez que toutes les périodes de l’année sont propices pour semer ses graines paysannes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *